Cette année, on se jette à l’eau !

Tous nos articles

Du 12 au 15 avril, tout le Royaume va célébrer le Nouvel An Thaï. Aussi appelé festival de l’eau, Songkran est une tradition bouddhiste symbolisant le changement de signe du zodiaque, pour se retrouver en famille et se recueillir dans un temple. Aujourd’hui, la fête est devenue prétexte à de grandes batailles d'eau dans les rues des villes. Voici notre guide pour passer entre les gouttes ou se jeter à l’eau.

Chacun ses armes !


Qui aime bien, asperge bien. Pistolets, inventions décalées, sceaux d’eau… les fêtards rivalisent d’imagination pour vous offrir une douche d’eau glacée. Pour relativiser, rappelez-vous que dans la tradition bouddhiste, verser de l’eau sur les gens sert à les purifier de leurs pêchés et leur porter chance. Eau bénite.


De l’eau et du sable


Une autre coutume consiste à construire des pagodes de sable dans les temples. Le sable apporté à cet effet représente la terre qui a quitté le temple sur les semelles des pèlerins venus prier toute l’année. Ces pagodes sont donc des symboles de piété pour l’année à venir. Avis aux futurs architectes de châteaux de sable.



Peinture de guerre


Outre la tradition de s’arroser d’eau durant toute la journée, certains Thaïlandais n’hésitent pas à vous badigeonner les joues d’un mélange de talc et d’eau. Une sorte de maquillage improvisé à laquelle vous ne pourrez échapper ! Et après tout, personne est tout blanc dans cette histoire.